Pourquoi installer une verrière

Aujourd’hui la verrière est très à la mode. De plus en plus de clients souhaitent installer une verrière d’atelier dans sa maison entre son salon et sa cuisine par exemple. Mais quelle est l’origine de la verrière ? Quels sont ses avantages ?

Définition d’une verrière

Par définition en architecture la verrière est une surface vitrée de grande dimension. C’est sa dimension qui va la caractériser et la différencier par rapport à une vitre ou un vitrage. C’est également la complexité du montage de la verrière en vertical ou à l’horizontal qui va la caractériser.

La verrière en montage vertical c’est dire une verrière intégrée à la façade d’un bâtiment est connue depuis le moyen âge notamment avec les vitraux des églises. Le montage d’une verrière à l’horizontal par contre est plus difficile et nécessite des structures plus fines. Il faudra donc attendre la découverte et l’utilisation de l’acier au XVIIIème siècle pour voir apparaitre des grandes verrières.

Aujourd’hui lorsqu’on parle de verrière il s’agit dans la plupart des cas de la verrière d’intérieur qui est assimilée le plus souvent en décoration intérieure : comme dans des lofts rénovés pour conserver l’histoire industrielle du bâtiment ou plus simplement à une cloison ou demi-cloison. Elle sert à délimiter un espace ou à séparer une pièce sans perdre en luminosité.

toit en verriere sur mesure

Verrière de toit en acier sur mesure. Idéale pour maximiser l’entrée de la lumière.

A quoi sert une verrière ?

Les premières verrières ont servi à construire des serres et des orangeries, afin de préserver les plantes et les espèces végétales pendant l’hiver contre les intempéries. Ces premières verrières sont au départ des ouvrages scientifiques elles sont les premiers bâtiments entièrement recouvert de verre et coïncident avec l’apparition des jardins botaniques.

Dès le début du siècle suivant, on voit la verrière se développer davantage : dans les grands magasins, les gares, les châteaux…. Peu à peu ces verrières perdent leur vocation première et deviennent des jardins d’hiver, des salons, des éléments décoratifs.

On voit aussi se développer des passages couverts : ces passages sont recouverts d’un toit en verre. Ils apparaissent dans les grandes villes comme à Paris ou à Nantes. Ces verrières protègent des intempéries et apportent beaucoup de lumière, l’éclairage publique n’existe pas encore il ne fera son apparition qu’à la fin du 19ème siècle.

Une des verrières très connue dans le monde entier est la verrière du Grand Palais à Paris, on peut également citer le passage Pommeraye à Nantes. Très souvent ces monuments avec leurs verrières sont classés comme monuments historiques et constituent un véritable patrimoine.

Autre origine des verrières ce sont les ateliers d’artistes. Ces ateliers font leur apparition au 19e, l’art n’est plus dicté par les académiciens. Les artistes se regroupent dans des lieux pour échanger, créer… Ces lieux ont besoin d’être lumineux et les verrières sont alors installées sur la façade nord pour baigner l’atelier de lumière.

Enfin après les serres et orangeries, les passages et les ateliers d’artistes, la verrière acquière également ses lettres de noblesse avec le début de l’industrialisation en France. Beaucoup de grands ouvrages sont réalisées en acier et en fonte notamment lors de l’exposition universelle de 1900. C’est à cette période que les usines font leur apparition avec des grandes hauteurs sous plafonds, des structures en acier et des verrières.

C’est ce qu’on appellera dès les années 80 le style industriel et des architectes vont restaurer des veilles usines, et en les rénovant ils vont conserver leur structure en acier et leur verrière. Aux États-Unis, dès les années 60-70 , les usines et entrepôts désaffectés sont réhabilité et on voit apparaitre le concept de loft. Ces lofts new-yorkais vont devenir des biens immobiliers luxueux grâce à leur luminosité.

La verrière d’atelier est très ancrée dans nos mémoires : elle incarne à la fois une révolution dans l’art, dans l’industrie et dans l’architecture. Elle est un élément majeur de notre histoire.

Aujourd’hui en décoration intérieure, la verrière est un élément de décoration qui sert à délimiter un espace sans le fermer et surtout en laissant passer la lumière. Il peut s’agir d’une demi-cloison, avec porte, fixe ….

Différence entre une verrière et une véranda

La verrière se compose de deux parties : la structure et le vitrage.

La verrière se caractérise par une structure généralement en acier à son origine et c’est souvent la verrière d’extérieur qui est en acier. Et pour l’aménagement intérieur la verrière est proposée aussi en différents matériaux comme l’aluminium ou le bois. La verrière est à différencier comme on l’a vu de la vitre de par sa dimension et son montage. Mais il ne faut pas non plus confondre verrière et vérandas.

Une véranda est une pièce à part entière de la maison contrairement à la verrière. Et contrairement à la verrière la véranda peut être en différents matériaux comme l’aluminium, le bois ou le PVC. La verrière fait partie de la structure de la maison, c’est pourquoi elle est en général pensée dès la construction de la maison. Et aujourd’hui la verrière est également de plus en plus utilisée pour des aménagements intérieurs en séparation de pièce, en cloison, en décoration ….

Au départ, le verre simple était utilisé. Aujourd’hui les vitrages utilisés sont en général du verre feuilleté composé des 2 feuilles de verres, elles même séparées par un film. En terme de sécurité ce film permettra de retenir le verre, et les projections de débris. Ensuite il existe beaucoup de finition pour le verre, à vous de choisir en fonction de vos besoins : verre opaque, poli, de couleur …

Selon la destination de la verrière vous choisirez également un double vitrage ou non. Aujourd’hui on trouve même des tutoriels pour fabriquer sa propre verrière à moindre cout en plexiglas.

Pour les verrières d’intérieurs vous pourrez opter pour plusieurs solutions : la verrière à poser sur un soubassement en brique en acier …. ; ou la verrière d’atelier composée d’une ou plusieurs cloisons verticales Ces cloisons s’appellent des travées… Et enfin selon vos besoins vous pourrez opter pour la verrière sur mesure.

La verrière pourra être fixe ou coulissante ou s’ouvrir (porte ou fenêtre) selon les besoins de votre intérieur.

Avantages d’une verrière

Aujourd’hui la verrière est revenue très à la mode mais plus en décoration intérieure que sur les extérieures des bâtiments. Ce type de verrière provient des ateliers de peintres. On l’appelle souvent verrières d’atelier, il s’agit d’une cloison ou demi-cloison pour séparer une pièce.

La pose d’une verrière présente plusieurs avantages : la verrière va permettre de cloisonner, de délimiter des espaces bien précis dans une pièce tout en conservant la luminosité de la pièce. La verrière apportera une touche décorative incontestablement. Enfin dans les petits espaces cela permet de créer différents espaces : coin lecture, coin télévision dans un salon sans pour autant alourdir la pièce avec des murs. La verrière pourra avoir un avantage phonique, elle pourra couper le bruit entre deux parties de la pièce par exemple.

On pense souvent à la verrière d’intérieur pour séparer une cuisine d’un salon. Mais il existe beaucoup de possibilité pour une verrière on peut l’installer dans une chambre ou une salle de bain.

Aujourd’hui il existe beaucoup de produits sur le marché. Vous trouverez des verrières en bois ou en acier selon le style recherché. Le bois apportera du charme, et de la chaleur, l’acier quant à lui apportera design et modernité.

La verrière du 21ème siècle : quelles innovations attendre ?

Les premières verrières balcon commencent à être commercialisées. Il s’agit de fenêtres qui basculent à 90°. la partie basse de la verrière devient le sol en verre et la partie haute un garde-corps en verre lui-aussi. Cette solution permet de gagner quelques m2 sans avoir besoin d’investir dans la construction d’un balcon complet. C’est également beaucoup plus lumineux.

Combien coûte une verrière ?

De manière générale, la verrière en bois sera moins chère que celle en acier. Ensuite tout dépendra si vous achetez une verrière en kit et que vous installerez vous-même. Ou si vous optez pour une verrière de qualité que vous ferez poser par un professionnel le budget sera bien sûr plus conséquent. Entre un modèle en kit à poser soi-même et un modèle sur mesure posé par un professionnel, le coût pourra varier du simple au triple.

Enfin le dernier point qui fera aussi beaucoup varier le prix ce sera la dimension de la verrière.