Quel vitrage de verrière choisir ?

Pour les verrières d’intérieur, le verre le plus utilisé est un verre feuilleté de 33/2. C’est un verre composé de deux feuilles de verre et entre elle un film plastique est collé. C’est ce film en général en PVB ( Butyral de polyvinyle ) qui permet de sécuriser le verre.

Ainsi tel un parebrise, le verre pourra se fissurer mais n’éclatera en mille morceaux. Ce verre pourra être composé de deux ou plus de feuilles selon la pièce et l’isolation recherchée.

Un verre trempé pour plus de sécurité

Si vous cherchez plus de sécurité vous aurez le choix entre le vitrage armé ou trempé. Ce verre armé est feuilleté et possède en plus une structure métallique. Ces fils métalliques offrent ainsi une résistance plus importante. Ce type de verre est à privilégier pour les verrières de toit par exemple.

Un verre trempé est lui un verre beaucoup plus résistant aux chocs. Il a subi plusieurs traitements de refroidissement pour que sa résistance augmente. Un verre normal sera 5 fois moins résistant.

Vitrage dépoli et/ou décoratif

Si votre verrière fait office de cloison entre votre chambre et la salle de bain, vous opterez peut être pour un verre dépoli ou granité. Ces vitrages permettent de laisser passer la lumière tout en préservant votre intimité. Ils sont aussi solides que des vitrages classiques et offrent une isolation phonique et thermique comparables.

Enfin vous serez peut être tentés d’opter pour un vitrage décoratif pour votre verrière. Vous aurez le choix entre des verres de couleur, des verres texturés, imprimés. Tous ces vitrages offrent les mêmes garanties de résistance et de sécurité que les verres transparents, ils apportent une touche de décoration, un style à votre pièce tout en conservant la luminosité.
Plexiglas

Un verrière en plexiglas

C’est du verre synthétique beaucoup moins cher que le verre. Le plexiglas est souvent proposé dans les kits de verrière à monter soi-même.

verre plexiglas pour verrière

Les principaux avantages du plexiglas est qu’il ne se casse pas et qu’il est très simple à manipuler par rapport à du verre. Pour le fixer il suffit de le visser à la structure de votre verrière.

Il laisse passer la lumière presque aussi bien que le verre ( à plus de 90%). Par contre il a 2 inconvénients principaux : il pourra se rayer très facilement et devenir terne dans le temps.