La composition d’une fenêtre en détail

La définition de base d’une fenêtre est une ouverture creusée dans un pan de mur. Cette embrasure va laisser passer la lumière, et l’air si besoin. Si on veut la fermer, on y inclura un vitrage fixe ou non. Élément essentiel voire primordial dans une maison, le choix d’une fenêtre demande beaucoup d’attention.

Il y a aujourd’hui une offre importante proposée par les acteurs du secteur. Il existe mille et une possibilités pour vos fenêtres : la forme, les matériaux, la taille, le vitrage sans oublier les différentes parties qui entrent dans sa composition.  Aujourd’hui par abus de langage, la fenêtre désigne l’ensemble de « l’objet fenêtre » : menuiserie, vitrage, poignée… Mais de quoi est composée une fenêtre ? Quels sont les éléments constitutifs d’ une fenêtre ? Le choix de chacun de ces éléments va vous permettent en plus de la forme, et du matériau choisi, d’obtenir le produit fini correspondant parfaitement à vos attentes en terme d’esthétisme, d’isolation thermique et phonique. Il faut donc s’intéresser à tous ces composants avant de se lancer dans son achat de fenêtre.

composition d'une fenêtre schéma

Le cadre de la fenêtre

Tout d’abord lorsque nous parlons de fenêtre nous pensons au cadre de la fenêtre, appelé aussi châssis ou huisserie. Il correspond à l’ossature de la fenêtre ; c’est l’élément le plus volumineux sur lequel les autres composants vont venir s’accrocher tel un jeu de construction. Ce cadre est monté directement sur le mur extérieur de la construction pour la partie dormante. On peut le trouver en différents matériaux comme le bois, l’alu, le PVC. Le choix se fera selon la pièce, ce que l’on recherche ne terme d’esthétisme et/ d’isolation. A ce cadre dormant fixe va être accrochée la partie mobile de la fenêtre, l’ouvrant ou le vantail.

Fixation des fenêtres : charnières et paumelles.

Pour fixer sur le cadre de la fenêtre le dormant et l’ouvrant vous aurez besoin de charnières. Ces pivots vont permettent de lier ensemble les 2 parties du châssis et de les articuler. Une charnière se décompose en 3 pièces : une pièce immobile le charnier qui se fixera sur le montant du dormant, une partie intermédiaire qui permettra l’articulation : le gond et enfin une dernière partie mobile la charnière fixée sur le battant. Selon le modèle de fenêtre choisi les contraintes techniques et l’esthétisme, il existe plusieurs possibilités : la charnière standard, la charnière invisible, la paumelle.

La paumelle et une charnière fixe sur le montant du dormant et permet la rotation du battant, elle permet un démontage de la fenêtre plus facile que la charnière classique.

paumelles pour fenêtre aluminium coloris inox

Le vitrage

C’est sur cet ouvrant que le vitrage va être positionné. Le choix du vitrage permettra une meilleure isolation phonique et thermique ; il apportera également la lumière et la chaleur dans la pièce. On parlera de simple, de double voire de triple vitrage. Le vitrage est très souvent en verre, de nouveaux types de verres sont proposés  de plus en plus : thermique, phonique, chauffant…. selon la pièce et le confort souhaité. Le vitrage sera maintenu dans les feuillures du châssis grâce à des parecloses.

Appui, rejingot et joints : étanchéité de la fenêtre

Autres composants importants de la fenêtre, les éléments de la structure elle-même. Une fenêtre n’est pas seulement posée ou encastrée dans un mur. Elle a besoin d’un appui pour la soutenir et c’est cet appui qui permettra de part son inclinaison à faire ruisseler les eaux de pluie, ainsi la façade sera protégée. Cet appui en pierre ou béton généralement est situé au dessus de l ‘allège. Cette allège est le mur entre le plancher et l’appui. Une hauteur minimum de 90 cm est conseillée, pour éviter les risques de chute. C’est sur l’appui de la fenêtre que viendra se positionner la traverse de la fenêtre. La partie arrière de cet appui appelé rejingot jouera un rôle très important dans l’étanchéité de la fenêtre, il empêchera l’eau de pluie de rentrer.

Autre élément important à bien choisir lors de l’achat de sa fenêtre, est tout ce qui va concerner l’étanchéité de votre fenêtre. Votre fenêtre pour vous garantir le confort nécessaire doit être étanche à l’air et l’eau. Il faudra donc s’assurer que les huisseries sont en bon état dans un bâtiment ancien et que des joints soient installés aux bons endroits pour assurer cela. Bien que la fenêtre doit être étanche, il ne faut pas oublier l’aération. En effet, dans une pièce avec une fenêtre en parfait état et bien étanche, mais sans grille d’aération, il n’y aura pas de ventilation naturelle et l’humidité de la pièce va se développer. La conséquence de cela sera un air humide, peu sain et surtout le développement de moisissures sur les montants de la fenêtre.

Système de fermeture et d’ouverture : poignée et ferrures

Le choix des ferrures va être également un élément important ; une ferrure est un morceau de métal mais dans le lexique des fenêtres, le terme de ferrure correspond à l’ensemble des pièces métalliques assurant la fermeture, l’ouverture des battants. C’est lors de ces choix en ferrage, que vous pourrez choisir le niveau de sécurité par exemple : nombre de points de fermeture, quel cylindre choisir pour la serrure… autant de question qu’il faudra se poser. Toutes ces pièces métalliques vont vous permettre selon les modèles choisis de définir précisément le système de fermeture et d’ouverture souhaité. A ce choix de ferrure, il faudra ajouter un autre élément essentiel à la fenêtre qui complètera le système de fermeture c’est bien la poignée. Quelle forme ? Quel matériau ? A quelle hauteur ? Allez-vous préférer la poignée, la crémone ou encore le bouton ? Il existe dans ce domaine un large choix.

poignee de fenêtre aluminium galbee finition inox

Moulures, petit bois, croisillons : l’esthétisme de la fenêtre

Derniers éléments qui font partie de la fenêtre : les éléments de décoration. L’esthétisme est aussi important dans la pose d’une fenêtre. Apres avoir choisi le type de vitrage, on peut souhaiter lui appliquer des croisillons, ou du petit bois. Ces différents éléments seront à positionner sur le vitrage ou entre 2 vitrages pour le petit bois. D’autres comme les moulures et les cornières seront à positionner sur le pourtour de la fenêtre. Enfin nous pouvons aussi du clair de vitrage en fonction de tous ces éléments positionné le clair de vitrage diminuera, c’est le rapport entre la dimension de la fenêtre et la dimension du vitrage. Autre élément décoratif qui n’est plus beaucoup utilisé aujourd’hui c’est le meneau. Il séparait 2 fenêtres, il s’agissait d’un élément vertical en bois ou en pierre situé entre l’appui et le haut de la fenêtre (le linteau).